La maison de la Sirène a fait le plein

Journées 2017 du patrimoine

La maison de la Sirène n’a pas désempli durant les Journées Européennes du Patrimoine, samedi 16 et dimanche 17 septembre. Affluence record (532 entrées enregistrées) malgré le mauvais temps qui avait dissuadé la foule escomptée de venir se presser dans les rues de Collonges. Samedi, le temps presque sec a permis aux Vénitiens de faire admirer leurs beaux costumes dans Collonges, isolément ou par petits groupes, dans des rues tranquilles.  Ils se sont prêtés de bonne grâce aux désirs des photographes, devant des perspectives inhabituellement dégagées. Dimanche la pluie tenace n’a pas permis de faire la cérémonie grandiose prévue, en costumes Renaissance, aves ses défilés à cheval… Ces défilés ont été finalement annulés et la fête reportée à l’an prochain. Cependant, les Collongeois à pied et les vénitiens se sont répandus dans les rues, fait admirer leurs costumes du jour, pris la pose pour (ou avec) les touristes et se sont retrouvés pour la photo de groupe sur les marches de l’église. Dans la Sirène, le soutien amical de Thérèse, Yvette et Marcelle en début de l’après-midi pluvieux de dimanche a été très apprécié par Laurence et François. L’expérience a été enrichissante. Nous avons rencontré de nombreux visiteurs des environs, heureux de retrouver et de partager les coutumes et modes de vie régionaux. Les visiteurs étrangers se sont plus intéressés à l’histoire de Collonges et ont été nombreux à vouloir garder un souvenir photographique de la visite, il y a donc eu de nombreuses poses photos. Le passage de nos amis Jean-Claude Quarré et Régis Donadieu, si naturels et réjouissants dans leurs costumes de curé et de moine, a été un temps fort de l’après midi. Et quelques gouttes de pluie sont arrivées dans les bassines du grenier, mais pas bien méchantes cette fois. Nous espérons que des Amis de Collonges viendront à l’avenir en plus grand nombre et pourront ainsi profiter de l’ambiance exceptionnelle de ces journées. A l’an prochain, donc. François et Laurence.
photo Noëlle Fontaine photo Noëlle Fontaine photo Noëlle Fontaine photo Noëlle Fontaine
photo Noëlle Fontaine photo Noëlle Fontaine photo Noëlle Fontaine
photo Noëlle Fontaine photo Noëlle Fontaine photo Noëlle Fontaine photo Noëlle Fontaine
photo Noëlle Fontaine photo Noëlle Fontaine photo Noëlle Fontaine  photo Noëlle Fontaine